L'examen proctologique

La proctologie concerne l’exploration et le traitement de maladies de  l’anus.
Les maladies les plus fréquentes sont la maladie hémorroïdaire (veines du canal anal qui se développent et qui peuvent entraîner des saignements, des douleurs, etc…), la fissure anale (plaie de l’anus parfosi très douloureuse favorisée par la constipation ou la diarrhée, certaines infections, dans de rares cas le cancer de l’anus.

Les maladies de l’anus se présente sous forme saignements, de douleurs, de  chatouillements, de « boule » qui est perçue par le patient, etc…

Il faut toujours consulter en cas de problème, car une plainte banale peut cacher une pathologie plus sérieuse. En outre, comme l’anus constitue une partie intime de l’organisme, le patient tarde souvent pour en parler à son médecin généraliste ou à son gastro-entérologue.

L’examen de l’anus se fait en position couchée, sur le côté.
Après avoir lubrifié l’anus à l’aide de gel, le médecin introduit délicatement un petit tuyau métallique à bout arrondi dans l’anus. Cet examen est indolore. A l’aide d’une lampe fixée sur ce dispositif, il peut examiner l’intérieur de l’anus. L’examen est parfois complété par l’examen de la fin de l’intestin à l’aide d’un endoscope souple, si l’examen de l’anus n’explique pas les plaintes présentées par le patient.

La plupart des problèmes hémorroïdaires peuvent être traités en ambulatoire, sans devoir être accompagné. Si un geste qui risque d’être douloureux doit être réalisé, un sédatif est injecté par voie veineuse au préalable.